Passifs vs Actifs

Je tenais à aborder ce sujet car c’est cette notion qui m’a permis d’avoir un déclic et de commencer à m’enrichir.

Celui qui en parle le mieux c’est Robert Kiyosaki, en entrepreneur américain qui a fait fortune. Je vous conseille d’ailleurs de lire son livre « Père Riche, Père Pauvre » qui est une bible pour beaucoup de néo-investisseurs.

Pour les plus pressés, voici une brève synthèse :

  • Un passif est quelque chose qui ne vous rapporte rien, dont vous avez juste besoin ou envie : votre maison, une voiture, l’électricité, des vêtements, etc.
  • Un actif est quelque chose qui vous rapporte de l’argent : un bien immobilier en location, des actions, une assurance-vie, etc.

Mais rien n’est fixé. Ainsi, acheter une voiture pour l’utiliser quotidiennement est un passif. Acheter une voiture pour la mettre en location est un actif. Pareil avec un bien immobilier.

Dès que j’ai compris cette notion, j’ai changé mon regard sur mes dépenses et sur l’argent que je recevais, et j’ai commencé à davantage utiliser mon argent dans des actifs. Papy qui me file un billet pour service rendu ? Aller sans retour pour mon assurance-vie. Un remboursement des impôts ? Go sur PEA. L’idée est toujours la même : se payer en premier !

Le meilleur exemple de passif est la voiture. Vous l’achetez a un montant équivalent à plusieurs mois de salaire. Puis ensuite vous avez des frais : assurance, réparation, essence, péages, parking… Et ne parlons pas de tout le temps passé à chercher une place ou dans les bouchons. Et tout ça pour l’utiliser 1 ou 2 heures par jour. Bref, comparez et posez-vous les bonnes questions. Aujourd’hui, il existe plein d’alternatives : transports en commun, location longue durée (LDD), covoiturage…

Attention, je ne dis pas que la voiture est une hérésie (ça c’est mon côté écolo qui le dit), je dis simplement que si vous faites toujours comme Monsieur Tout Le Monde, vous serez aussi riche que lui.

Quant aux passifs, il y en a beaucoup plus qu’on ne le croit. Déjà, ça peut commencer avec la formation. Se former sur les finances personnelles vous prendra certes quelques heures de votre vie, mais c’est un investissement personnel qui vous rémunérera plus tard (ou au minimum qui vous fera moins perdre). Personnellement, je me suis d’abord formé aux finances et dès que j’aurais plus de temps je me formerais à l’investissement locatif.

Ensuite, vous pouvez commencer petit. Mettez de côté régulièrement, même quelques dizaines d’euros. D’abord sur des fonds sécurisés, en euros. Puis, progressivement, placez en bourse. Aujourd’hui, il est possible de détenir des centaines d’actions avec une seule transaction : je vous expliquerai ça dans une prochain article. Puis vous pouvez passer aux obligations, puis à l’immobilier. Bref, soyez méthodiques et réguliers. Ces petites sommes, mises bout à bout, deviendront grandes. Surtout grâce à la magie des intérêts composés.

Si vous suivez cette méthode, vos actifs finiront un jour par payer vos passifs. Peut-être dans 10 ans, 20 ans ou 30 ans, tout dépend de leurs rendements. C’est ce que Robert Kiyosaki explique dans ses livres. Si votre truc c’est plutôt l’audio, vous pouvez aussi les écouter. Si vous êtes plutôt team Youtube, il existe aussi des vidéos de lui.

Bref, vous préférez continuer à mettre votre argent dans des trucs futiles ou bien commencez à placer sur des choses qui vous ferons grandir financièrement ? Je crois que la question elle est vite répondue.